Il y a un formidable sentiment de liberté qui vient avec la possibilité de travailler à distance. Pour ceux qui choisissent de le faire au chalet, comme l’éditeur de LACS ET CHALETS par exemple, il peut être une épée à double tranchant lorsque le rire de vos enfants ou petits-enfants résonne à vos oreilles un vendredi après-midi. Basés sur notre expérience, voici quelques conseils dont vous aurez besoin pour être productif sans sacrifier vos précieux temps de bonheur au chalet.

Lire aussi

ÉTABLIR SON TEMPS DE TRAVAIL

L’un des plus grands défis que vous aurez est de créer des frontières étanches entre les obligations professionnelles et les obligations familiales dans votre bureau virtuel. Pour éviter les frictions, établissez une entente avec votre famille qui indique clairement quand vous êtes sur le temps de travail (assurez-vous que vos collègues de travail et les clients le savent aussi). De cette façon, quand vous devez assister à une réunion via Skype, par exemple, il n’est pas question que la famille vienne empiéter sur votre temps de travail.

ÉTABLIR SON ESPACE DE TRAVAIL

Si possible, pensez à aménager un espace physique au chalet, espace qui vous permettra d’éviter de déranger la famille pendant de longues réunions et vous aidera à rester concentré sur les tâches à accomplir.

OPTIMISEZ VOTRE CONNEXION INTERNET

Un bon moyen d’assurer à vos collègues et clients de votre disponibilité tout en travaillant à distance au chalet est d’avoir une connexion Internet rapide. Tous les chalets, peu importe la distance, peuvent avoir accès à Internet haute vitesse grâce à la présence sans fil LTE-4G ou encore par la connectivité par satellite, offerte par des fournisseurs comme XPlornet​​, spécialisé dans l’accès Internet rapide dans les chalets et autres emplacements éloignés. Les coûts sont élevés et la connexion souvent instable mais c’est le prix à payer pour travailler au chalet. On ne peut pas gagner sur tous les points.

ASSUREZ-VOUS QUE VOS CLIENTS VOUS VOIENT

L’une des meilleures façons d’être «présent» et d’éviter les perceptions erronées au sujet de votre horaire de travail virtuel est de montrer votre visage. Avec une connexion Internet adéquate, on peut utiliser FaceTime, pour les utilisateurs d’Apple, ou encore Skype. Tenez également compte des autres plates-formes de visioconférence telles que Go To Meeting et Team Viewer qui vous permettent de tenir des réunions en face à face depuis n’importe quel appareil, y compris un téléphone, une tablette ou un ordinateur de bureau. Un service de partage d’écran peut également être utile.

PLANIFIEZ VOTRE TEMPS CHALET

Quel serait l’avantage de travailler à partir du chalet si vous ne pouviez pas profiter d’une sortie en canot ou d’une baignade quand vous en avez envie? La clé est de planifier votre temps de plaisir autant que votre horaire de travail. Allouez-vous du temps pour une baignade tôt le matin, ou un déjeuner tranquille le vendredi avec la famille, et prévoyez rattraper le temps de travail soit en commençant la journée plus tôt ou en travaillant un peu plus tard. Surtout l’été lorsque les journées ensoleillées sont plus longues.

RESTEZ EN CONTACT

Selon l’ampleur de votre travail à distance, il est judicieux de rester en contact avec les développements liés au travail à travers les médias sociaux, tels que Twitter et LinkedIn. Le réseautage et la mise en réseau avec d’autres personnes rappellent aux gens que vous travaillez toujours fort et vous permettent de rester à jour ou de ne pas manquer des opportunités d’affaires.

RESTEZ MOTIVÉ

La routine est courante dans un travail traditionnel. Développer une routine qui fonctionne pour vous au chalet est essentielle. C’est une bonne idée d’établir quotidiennement un certain nombre d’heures fixes pour le travail, ainsi si quelque chose vous attire (disons une excursion en hors-bord), vous saurez exactement combien de temps vous aurez à rattraper le week-end.